Dead bodies

Le littoral atlantique a souffert des tempêtes successives. La côte a reculé, les forêts ont été décimées.

Il reste encore beaucoup de ces témoins que l’homme n’a pas pu faire disparaître tout à fait.

Ce paysage, je l’arpente souvent, je le connais bien même si à chaque fois, comme pour me faire mentir, il est encore un peu différent.

Ces odeurs sont les mêmes. Son silence invite à la rêverie.

(Cliquez sur les miniatures pour le diaporama)

Leave A Comment

WordPress Themes