PaTTern

Au commencement, je voulais à nouveau explorer la grammaire de la multi-exposition.

En chemin, j’ai posé mes oculaires chez Harry Callahan, Charles Swedlund et Christoffer Relander.

 

Mais il me fallait mon vocabulaire propre. Après quelques recherches, l’idée du motif est venue assez naturellement.

 

Photographier, c’est ordonnancer.

 

Est-ce que j’ai mis par-là de l’harmonie dans le chaos ? Du rythme au vacarme ?

 

Photographier, c’est aussi conduire l’œil à voir autrement.

 

L’image est porteuse de l’illusion, jusqu’à la confusion parfois. Elle doit trahir un peu le réel, proposer l’abstraction

PaTTern, pour vous servir. Des battements de cœur.

(Ou comment je me suis coincé les doigts dans la multiprises.)

<<Cliquez sur les miniatures>>

Comments

6 Responses to “PaTTern”
  1. eiffair dit :

    Une superbe série. La 17 est géniale !
    Tout comme les 5-7-8-9-13-20…
    A quand une expo ?

  2. Bruno Delzant dit :

    J’aime bcp !

  3. Michel AUBRY dit :

    Sublime photo 8 comme toutes les autres! Bravo l’artiste.

Leave A Comment

WordPress Themes