Il était question d’un voyage

Il y a des voyages nécessaires, des rencontres évidentes. On part avec War et Too many questions dans la tête avant l’embarquement.

Des envies de rebooter le système, de se laisser guider par l’imprévu et la découverte.

La  juste attitude consistant à se mettre en disposition de recevoir tout ce qui vient, de profiter des instants, et de se laisser surprendre.

Pour nous accompagner il y a pas mal de musique, du partage, des rires, des couchers de soleil interminables, beaucoup d’émotions, des paysages fous, des routes désertées, des mots imprononçables. L’enchantement permanent.

Progressivement on s’attache à des lieux comme autant d’ancres : 101 Reykjavík, Snæfellsness, Reykjanesskagi, le Suđurland, les phoques de Búđir, Þhingvellir, les vapeurs de souffre, les secret spots…

Et puis on rentre au port sans tristesse, ni nostalgie, car on y a fait ce qu’on avait à y faire.

On revient en fredonnant Underwear en boucle dans l’avion.

C’était l’Islande. C’était notre voyage.

> Cliquer sur les miniatures pour lire le diaporama

Comments

8 Responses to “Il était question d’un voyage”
  1. Jórunn Sjöfn dit :

    this is a big love and awesomeness
    Love this story and every single image. They have a big big charm and each and everyone a story to tell.
    You should put it all together in a little book

  2. fanjoandco dit :

    Superbes photos avec une ambiance incroyable qui vient de ce petit caché fantastique qu’a l’argentique (ça rime en plus !). un bon moment partagé avec une mise en bouche de bons mots et pensées, merci pour cette petite escapade !

  3. eiffair dit :

    06-13-21-26-42

    C’est pas mon 06, mais mon quinté ! Superbes comme le texte.

  4. Didier dit :

    Je vous ai suffisamment pourri vos IG pendant votre séjour pour ne pas en rajouter … Ce pays est magique, et tes photos lui rendent un superbe hommage. Bravo et merci.

Leave A Comment

WordPress Themes