Je t’aime l’amour

Mesdames et messieuzes,

Tout a commencé il y a un an à la Gaîté lyrique, lors d’un concert privé de Dominique A auquel j’avais eu la chance d’assister.

A la sortie du concert, une discussion s’improvise autour d’une pause clope avec Jeff Hallam (contre)bassiste pour la tournée Vers les lueurs (et plein de projets), et dont le jeu de scène ne nous avait pas laissé indifférents mes amis et moi.

C’est aussi un petit peu la faute à Henri, mon fournisseur officiel de bonne musique et complice irremplaçable.

Quatre concerts, une soirée en forme de cadeau d’anniversaire et pas mal de coups à boire m’ont offert avec le groupe White Crocodile une forme d’intimité que j’ai rarement connu avec d’autres musiciens. Une grande sincérité dans les échanges et beaucoup d’enthousiasme. Ce groupe m’a donné beaucoup et pas seulement sur scène.

Alors quand Julie, chanteuse charismatique du groupe, me demande de les photographier sur la scène du Réservoir, j’accepte sans hésiter.

Je pratique la photographie de concert car je suis mélomane. J’en fais comme beaucoup (mais sans zoom, ni téléobjectif) et souvent moins bien, mais j’ai le sentiment ici d’avoir été plus loin. Plus loin dans la proximité et dans l’émotion  ; plus loin sur le travail avec la lumière et  la composition ; plus loin dans la narration.

J’étais plus en phase que d’habitude avec mon sujet et je crois que ça se voit un peu.

White Crocodile c’est pas mal d’énergie ; un son rock-folk brut, aérien et parfois énervé.

Bref.

_ Acte 1 : Le Chinois de Montreuil

_Acte 2 : Le Réservoir

_Acte 3 : L’Alimentation Générale

Merci à Henri, Jeff, Julie, Erik, Julien, Cécile et Malcom


Comments

6 Responses to “Je t’aime l’amour”
  1. Daniel dit :

    Super photos… super group… Heureux que vous vous soyez rencontrés… Et à très bientôt à ‘Canton Chante’!
    Biz
    Daniel

  2. Fabien Mahaut dit :

    Je ne connais pas le groupe, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre tes différentes images produites et comme déjà dit : je vois des instants d’émotion, des bouts de « j’suis d’dans » incroyables !.. Sans l’son. J’aime.

Leave A Comment

WordPress Themes