La beauté cachée des trolleys, trolleys…

A Trolley City ça commence par un paysage plat. Quelques parallélépipèdes colorés peuplent le lointain et des grandes tours de fer croisent les avions de ligne. Les bipèdes s’y rejoignent régulièrement, s’y affairent avec leurs véhicules brillants. C’est un lieu de rencontre très prisé, ritualisé.


C’est leur espace de liberté aux bipèdes. Y sont emmagasinés beaucoup de leurs rêves. Et avec le crédit, beaucoup leur deviennent accessibles. C’est ça qu’est bien dans le monde des bipèdes.


Sur ce territoire animé règnent en secret mais sans pouvoir, les paniers à roulettes. Ils servent aux bipèdes à se déplacer avec leurs marchandises. Pour les bipèdes, les roulants sont leurs esclaves qu’ils mènent facilement au doigt et à l’œil (enfin quand ils se souviennent où ils les ont déposés).


Quand les paniers sont trop vieux, qu’ils ne sont plus assez mobiles, les bipèdes les relèguent aux confins de Trolley City, accrochés les uns aux autres en batterie. Ils restent là, sans usage, sans espoir de pouvoir reprendre un jour la course dans les allées du centre commerciaux.


Les plus téméraires tentent de fuir mais le plus souvent sans succès.


Et puis au bout de Trolley City, il y a l’océan et ses perspectives funestes. Alors les vieux paniers préfèrent rester deux par deux et nourrir l’espoir.


Les anciens paniers sont remplacés par de beaux roulants tout neufs, logés dans leur habitat de verre et d’acier. C’est là que les bipèdes viennent les chercher pour la balade.


Mais les bipèdes n’ont pas plus d’égard pour les nouveaux qu’avec les anciens. Ils sont souvent abandonnés à leur triste sort sans possibilité de rejoindre les leurs.


Ils rêvent alors qu’on vienne les conduire. Auront ils plus de chance que leurs aînés ? C’est en tout cas bien triste d’être un trolley.


Comments

2 Responses to “La beauté cachée des trolleys, trolleys…”
  1. eiffair dit :

    Qui aurait cru qu’un jour je succomberais à la poésie des chariots de supermarché.
    Bien joué, tu as réussi !

  2. Bruno Delzant dit :

    J’aime bcp cette série sur les trolley :-)

Leave A Comment

WordPress Themes